Navigation Menu+

Tout savoir sur le terrassement

L’achat d’un terrain est une étape, mais sa préparation en est une autre.  Afin de rendre la surface parfaitement constructible, la réalisation d’un terrassement s’avère indispensable pour la viabilité du projet : la construction de la maison. Le terrassement se caractérise par plusieurs opérations bien distinctes, et nécessite très souvent l’intervention de prestataires spécialisés dans ce domaine, ainsi que d’engins mécaniques. Zoom sur les points essentiels du terrassement.

3 étapes de préparation basique pour le terrassement

En général, le terrassement d’un terrain s’effectue en 3 étapes, mais cela peut aussi dépendre de la nature de ce dernier. Du bornage au système d’évacuation d’eaux, en passant par la préparation des allées, chaque étape du terrassement est essentielle pour le bon déroulement du projet. Le bornage, ou piquetage du terrain est une étape qui consiste à délimiter la surface de la propriété, tout en déterminant les différentes possibilités d’aménagement possible en fonction des plans prévus pour le projet : orientation de la maison, emplacement des canalisations, configuration de la clôture… La prévention face aux ruissellements des eaux de pluie est aussi un autre objectif important du terrassement. Pour une meilleure évacuation de ces eaux, les techniciens recommandent une pente du terrain de 5 %. Si cela ne suffit pas, il sera aussi nécessaire de prévoir l’installation de drains et de regards. Enfin, la préparation des allées et des chemins sera aussi une étape incontournable du terrassement, pour déterminer et donner l’accès à la propriété.

2 processus supplémentaires possibles à prévoir

Le terrassement peut aussi être conditionné par certaines circonstances que présente le terrain. Le remblaiement par exemple est l’une des étapes incontournables lorsque le terrain présente des creux ou une pente importante susceptible d’empêcher l’implantation de la structure. Dans ce processus, les matériaux à utiliser pour combler ces manques au sein du terrain seront sélectionnés selon la nature qui compose le sol. Les terres sont les plus souvent utilisées, même si parfois, d’autres matériaux comme les déchets inertes, les gravats et les cailloux peuvent être utilisés. 
Enfin, le terrassement peut aussi comprendre l’installation d’un film géotextile si le sol a du mal à évacuer ou à drainer les eaux de pluie, ou a tendance à accumuler certains végétaux.